Visite guidée digitale de la ville de Willisau FR

Stadtführung Hauptgasse 10, 6130 Willisau, CH

Partez avec nous à la découverte de l'histoire et apprenez-en plus. Des bâtiments historiques bordent la ruelle principale de la ville médiévale de Willisau. Les deux portes de la ville ferment la cité. Au milieu se trouvent des terrasses accueillantes et des magasins.

Autor: Willisau Tourismus

Informationen über die Region Willisau | Willisau Tourismus

Ausflüge • Führungen • Ferien • Erlebnisse • Veranstaltungen • Wanderungen • Region Willisau • Na...

Website besuchen

10 Stationen

Bienvenue à Willisau

Hauptgasse 10, 6130 Willisau, CH

La ville médiévale de Willisau est située dans la campagne lucernoise, au pied de la montagne Napf. La magnifique vieille ville est le centre de Willisau.

La petite ville de Willisau, datant de la fin du Moyen-Âge, forme un rectangle d'environ 250 mètres de long, flanqué au sud par la colline du château et au nord par la rivière Enziwigger. Sur les côtés nord, est et ouest de la ville, le mur d'enceinte est identique au mur arrière des maisons. Elle monte vers la colline et n'est plus conservée que sous forme de fragments. C'est contre la seule tour des fortifications de la ville, la Kutzenturm, que Lucerne a construit le château du bailli pour le bailli à la fin du 17e siècle.

La rue principale est fermée au début et à la fin par des tours de porte et est aussi large et imposante qu'une place. La petite ville se présente aujourd'hui telle qu'elle a été reconstruite après le dernier incendie de 1704. Il n'y a pas de maisons bourgeoises représentatives. Néanmoins, les maisons modestes, dont la hauteur d'étage est harmonieusement échelonnée, produisent un effet d'ensemble généreux. Les trois fontaines publiques de forme heptagonale sont un véritable ornement de la rue principale.

Porte inférieure

Hauptgasse, 6130 Willisau, CH

La porte inférieure est mentionnée en 1347 comme porte «basse». Construite une deuxième fois après l’incendie de la ville en 1704, cette porte fut démolie en 1854 pour cause de délabrement. Ce n’est qu’en 1980 qu’elle fut reconstruite selon les anciens plans – mais avec un passage agrandi.

Une visite de la Turmstube dans la porte basse est possible en combinaison avec la visite guidée "Fürobespaziergang".

Histoire de Willisau

Hauptgasse 1, 6130 Willisau, CH

En 1101, Willisau est mentionné pour la première fois dans un acte de donation et appartenait aux comtes de Lenzbourg en Argovie. Mais bien plus tôt, les Helvètes se sont installés pour la première fois en grand nombre dans la région de Willisau.
Les Helvètes ont été suivis par les Romains. Il n'a toutefois pas été possible de prouver l'existence d'une véritable colonie romaine. Des découvertes de l'époque romaine laissent toutefois supposer que des Romains ont séjourné chez nous, du moins en transit.

En 1330, Willisau a obtenu le droit de tenir des marchés annuels et hebdomadaires ainsi que le droit pénal = droit de cité. Le marché était une institution fondamentale des villes médiévales. Ce n'est qu'au 16e siècle que Willisau est devenue peu à peu une ville d'artisans et de commerçants. Les artisans ne pouvaient toutefois pas devenir riches ou prospères. Cela s'est notamment manifesté après l'incendie de la ville en 1704, lorsque seuls quelques propriétaires fonciers ont pu reconstruire leur maison par leurs propres moyens. Mais nous reviendrons plus tard sur les incendies de la ville.

Les rapports de domination entre la ville et la campagne ont toujours été difficiles : la ville revendiquait de plus en plus de droits et de compétences pour elle-même. Les citoyens de la ville étaient également avantagés par rapport à la campagne sur le plan économique (droits des artisans, marché, recettes douanières), culturel et social (école, hôpital). Ce n'est que le 01.01.2006 que la fusion a eu lieu.

Vous voulez en savoir plus? Alors écoutez l'anecdote qui nous a été transmise par un habitant de l'époque.

Hôtel de ville

Hauptgasse 13, 6130 Willisau, CH

Situé en plein coeur de la vieille ville, l’hôtel de ville fut construit vers 1720 après le dernier incendie de la ville. Le rez-de-chaussée faisait office de local de vente pour la viande et aux étages supérieurs, les marchands drapiers présentaient leurs étoffes. Aujourd’hui encore, l’étalon de l’aune de Willisau à gauche de l’entrée rappelle cette époque. Aujourd’hui, les combles abritent le théâtre et sont utilisées comme petite scène pour les représentations de tout genre. Le rideau du théâtre – peint par Xaver echt, artiste originaire de Willisau – est considéré comme un joyau particulier. Le premier et le deuxième étages abritent les bureaux des services scolaires. La grande salle au rez-de-chaussée – la Bürgersaal ou salle des citoyens – est le lieu de concerts, d’expositions et d’autres événements.

Vous voulez en savoir plus? Alors écoutez l'anecdote qui nous a été transmise par un habitant de l'époque.

Incendies de la ville

Hauptgasse 17, 6130 Willisau, CH

Quatre gros incendies ont dévasté Willisau. En 1375, le duc Leopold III, régent autrichien, fit incendier et ravager la ville afin de devancer l’ennemi, les Gugler (mercenaires français et anglais), et afin d’empêcher qu’ils n’y trouvent refuge.
En 1386, avant la bataille de Sempach, le duc Leopold III séjourna une semaine entière à Willisau. Malgré un accord contractuel, il fit piller, ravager et brûler la ville lors d son retrait.
Deux autres incendies suivirent en 1471 et 1704. Le 21 août 1471, un incendie éclata dans la maison de Jakob Schmid, en plein coeur de la ville de Willisau. Il se répandit si vite qu’en deux heures, toutes les maisons et les deux tours des portes furent réduites en cendres. Seule l’église paroissiale, le presbytère et trois autres maisons adjacentes furent épargnés. Le feu étant dû à une négligence, Jakob Schmid fut non seulement puni d’emprisonnement et ses biens confisqués mais il
fut également expulsé du pays.
Le 17 novembre 1704, un incendie éclata entre l’auberge Krone (aujourd’hui la maison Leopold Kreiliger) et la boulangerie. En très peu de temps, 117 faîtes furent réduits en cendres. Les maisons sur le côté ensoleillé au-dessus de l’hôtel de ville (aujourd’hui la Städtli Drogerie) jusqu’à la porte supérieure, la rue Müligasse et l’église paroissiale furent épargnées. Tout comme en 1471, de l’argent, des denrées alimentaires et du bois de construction arrivèrent des quatre coins de la Confédération.

L'histoire du Willisauer Ringli

Hauptgasse 24, 6130 Willisau, CH

Vous vous trouvez maintenant dans la maison d'origine du Willisauer Ringli. Le Willisauer Ringli est un biscuit en forme d'anneau à la consistance très dure. La forme et la dureté sont également la marque de fabrique de ce "Guetzli". Depuis toujours, les ingrédients sont le sucre, l'eau, la farine, l'écorce de citron et d'orange, le miel et le sel. Le mélange exact est secret.

L’histoire du Willisauer Ringli a un contexte romantique. À la fi n des années 1850, l’apprenti boulanger Heinrich Maurer se maria à Martha Peyer, qui avait travaillé en tant que gouvernante dans la famille Pfyffer au château de Heidegg. C’est de là qu’elle rapporta la recette maison pour les Ringli, que son époux améliora et à laquelle il donna le nom de «Willisauer Ringli». Il tenta de garder la recette secrète, mais il n’y parvint pas.

Une décision du tribunal datant de 1977 stipule que les Ringli peuvent être fabriqués exclusivement à Willisau. Ainsi, les Willisauer Ringli sont produits par les boulangeries et confi series locales ainsi que par la société Hug AG, dans la «Fabrique de Ringli».

Église paroissiale Saints-Pierre-et-Paul

Hauptgasse 35, 6130 Willisau, CH

L’église paroissiale a été construite de 1804 à 1810 selon les plans de Josef Purtschert, célèbre bâtisseur d’églises originaire de Pfaffnau. L’aménagement intérieur est remarquable et l’église possède une grande collection de biens culturels très précieux.

Construit au début du 13e siècle, le clocher est l'un des plus beaux et des mieux conservés des édifices romans du canton de Lucerne et le plus ancien bâtiment de Willisau. Depuis celui-ci, vous profiterez, dans le cadre d'une visite guidée, d'une vue à 360 degrés sur Willisau et ses magnifiques environs.

Porte supérieure

Obertor 1, 6130 Willisau, CH

La porte supérieure faisait partie des fortifi cations et servait de tour de défense. Tout comme la porte inférieure, elle servait de prison et de chambre de torture. Elle fut détruite lors de chacun des trois premiers incendies de la ville. En 1704, elle échappa au quatrième incendie, tout comme les maisons en amont de l’ancien hôtel de ville, le feu ayant été arrêté par les murs coupe-feu. Depuis la reconstruction vers 1546, la porte supérieure n’a pas fondamentalement changé.

Vous voulez en savoir plus? Alors écoutez l'anecdote qui nous a été transmise par un habitant de l'époque.

Moulin de la ville

Müligass 8, 6130 Willisau, CH

Le moulin de la ville situé sur la muraille – qui a été exploité pendant environ 700 ans au total – a été amplement rénové et étendu en 2001/2002 par la Fondation Albert
Köchlin. Les différentes parties de murs proviennent de presque toutes les époques. Les plus anciennes datent du 12e siècle. La charpente du toit datant de 1605 est intégralement préservée. La grande roue hydraulique à l’intérieur et la transmission ont également été rénovées.

La visite du moulin municipal n'est possible qu'en combinaison avec une visite guidée.

Château des baillis de Willisau

Schlossstrasse, 6130 Willisau, CH

Construit entre 1690 et 1695, le château baroque était jadis le siège du bailli. Il fait partie des constructions baroques profanes les plus importantes de Suisse centrale. Aujourd’hui, le château abrite différents services administratifs ainsi que la salle des mariages de l’état civil. L’aménagement intérieur avec un décor en stuc, du lambris et de magnifi ques matériaux est impressionnant.

Les locaux du château du baillis ne peuvent être visités que lors d'une visite guidée.
Tu te trouves maintenant à la fin de cette visite guidée numérique. Sur la carte, tu peux voir le chemin qui te ramènera au point de départ dans la vieille ville.